Comme le laissait présager le débat d’orientation budgétaire du 07 novembre dernier, le budget pour l’année 2018 est aussi néfaste pour les Trappistes que ne l’étaient les budgets précédents.

Alors que nous n’avions pas manqué de faire remarquer à la majorité municipale que, contrairement aux autres villes, son budget allait continuer à augmenter cette année grâce aux dotations de solidarité, il est plus que regrettable que le budget 2018 ne comporte aucun signe de désendettement et aucun signe d’amélioration du quotidien des Trappistes. C’est donc à nouveau une formidable opportunité manquée.

Nous aurions ainsi souhaité que cette hausse du budget permette une diminution de la taxe foncière, l’une des plus importantes du département. Nous regrettons que ce ne soit pas une priorité pour la majorité municipale, alors que notre ville ne compte que 25% de propriétaires, très loin de la moyenne des autres villes environnantes qui se situe à plus de 60%.