Trappes, le 17/09/2013

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le collectif Trappes Citoyens dénonce les méthodes

du bailleur social Valophis Sarepa

 

De très nombreux locataires trappistes du bailleur Valophis Sarepa ont reçu des régularisations de charges d’eau absolument extravagantes, avec des montants allant de quelques centaines  à plusieurs milliers d’euros, sans raison apparente. Interrogés sur le sujet, les responsables de Valophis Sarepa ont refusé d’apporter la moindre explication quant aux sommes réclamées. Malgré les demandes du collectif Trappes Citoyens et des associations de locataires, le bailleur a refusé d’organiser ou d’assister à une réunion de clarification. Ce comportement inadmissible n’est pas nouveau chez Valophis Sarepa et fait suite à une longue série de manquements.

Nous regrettons le silence de la municipalité actuelle sur ce sujet, malgré les sollicitations répétées des locataires.  Aujourd’hui en France, un bailleur social peut réclamer des montants surréalistes à ses locataires sans fournir la moindre explication et sans que les pouvoirs publics ne jugent utiles de s’y intéresser.

Le collectif Trappes Citoyens est aux côtés des locataires pour que ces pratiques frauduleuses cessent une bonne fois pour toutes et pour que ce bailleur prenne enfin ses responsabilités. Nous allons apporter notre soutien effectif à la mise en place d’une structure unique de défense des droits des locataires. Puisque c’est aujourd’hui le seul moyen de se faire entendre, nous soutiendrons le lancement d’une procédure en justice à l’encontre de ce bailleur social.

Nous regrettons qu’il faille aujourd’hui en arriver là pour obtenir le respect des droits des locataires. Que chacun soit sûr que nous irons au bout de cette démarche, quel qu’en soit le prix.

 

Othman Nasrou

Président du collectif Trappes Citoyens

Candidat aux élections municipales 2014