Othman Nasrou et l’équipe Trappes Citoyens poursuivent la présentation de leur projet, point par point, thème par thème. Une réunion publique a ainsi eu lieu à Jean Macé jeudi dernier, avec une cinquantaine de trappistes, sur le thème de l’école et de la réussite scolaire. Aujourd’hui, Othman Nasrou livre sa position sur la théorie du genre.

Photo-natureFace aux craintes manifestées par les parents d’élèves de Trappes ces dernières semaines, je tiens à exprimer mon opposition ferme et définitive à l’introduction de la théorie du genre dans nos écoles. J’assume sur ces sujets d’être un conservateur : ma conviction, c’est qu’on a bien d’autres priorités dans nos écoles, notamment la lutte contre l’échec scolaire et l’exclusion, pour aller s’aventurer sur des aventures idéologiques qui n’apporteront rien de bon. Je ne comprends pas l’acharnement du gouvernement socialiste à mettre en péril la structure familiale telle qu’on la connaît. Ce n’est pas cela, le progrès. La lutte contre le déterminisme social ne passe pas par la négation de la réalité biologique.

Je ne souhaite pas alimenter la défiance vis-à-vis de l’Education Nationale, à laquelle je suis très attaché, mais je crois que chacun doit aujourd’hui sortir de l’ambiguïté. C’est le flou qui nourrit la méfiance des parents aujourd’hui. Je prends donc aujourd’hui cet engagement clair, net, et définitif, car c’est ma conviction profonde : avec toute l’équipe Trappes Citoyens, nous sommes et resterons fermement opposés à l’introduction de la théorie du genre dans nos écoles, sous quelque forme que ce soit.

Othman Nasrou