IMG-20130410-00013

COMMUNIQUE DE PRESSE

Rythmes scolaires : Othman Nasrou dénonce le mépris du maire et s’engage à la remise à plat de la réforme

Interrogé sur les problèmes rencontrés dans les écoles de Trappes depuis la rentrée, le maire de Trappes a choisi de répondre par le déni et par le mépris aux représentants des parents d’élèves de l’UNAAPE. Cette attitude est en-dessous des enjeux dont il est question. Face au refus constant de l’équipe municipale actuelle d’entendre les parents d’élèves et les enseignants, notre devoir est de préparer l’alternance et d’indiquer très clairement ce que nous ferons si les trappistes choisissent de nous faire confiance.

Nous prenons dès aujourd’hui trois engagements majeurs :
La suspension de l’application de cette réforme en l’état, puisqu’elle ne présente aucun intérêt pour la réussite scolaire des enfants de Trappes ;
Le redéploiement des crédits alloués à cette réforme (montant colossal de plus d’1,5 million d’euros) à la réussite scolaire effective, avec un investissement massif sur le soutien scolaire, l’accompagnement des enfants comme des familles et la pédagogie mixte grâce à l’utilisation des nouveaux outils numériques ;
La constitution d’une commission citoyenne souveraine non seulement sur les rythmes scolaires mais plus largement sur le projet pédagogique de la commune de Trappes : la municipalité n’a pas vocation à décider arbitrairement et unilatéralement de ces questions.

Othman NASROU

PS : La réponse du maire de Trappes aux parents d’élèves peut être lue en cliquant ici.