Blog

Retrouvez la tribune du groupe Trappes Citoyens dans le magazine municipal septembre-octobre 2016

Quand préférera-t-on l’action concrète aux opérations de communication ?

Catégories : Actualités,Conseil Municipal,Othman Nasrou,Politique,Tribunes magazine municipal

Tribune du groupe « Trappes Citoyens » parue dans le magazine municipal de septembre-octobre 2016

hoteldeville-min

Quand préférera-t-on, à Trappes, l’action concrète aux opérations de communication ? Nous avons malheureusement des élus au pouvoir qui ne s’intéressent qu’aux apparences. Ces dernières semaines, une fois de plus, notre ville a été mentionnée dans les médias dans des termes désobligeants. Il y a à peine quelques mois, c’était déjà la polémique sur “Molenbeek” qui nous avait éclaboussés. Ces propos sont évidemment désagréables pour tous les Trappistes, et nous avons tous à coeur le souci de l’image et de la réputation de notre Ville. Mais la réaction de la municipalité est pire encore que le mal. En expliquant qu’il n’y a absolument aucun problème à Trappes, nous jouons le jeu de ceux qui pourraient chercher à nous caricaturer.

La seule question que l’on doit se poser est : faisons-nous le nécessaire, ici à Trappes, pour que les défis auxquels nous sommes confrontés soient réglés ? La réponse est non. Tôt ou tard, les responsabilités politiques devront être établies.

Puisque c’est la rentrée, parlons également de votre pouvoir d’achat, et donc du niveau de vos impôts locaux. La tribune de la majorité municipale dans le dernier numéro de ce magazine est un excellent exemple de ce discours qui ne vise qu’à sauver les apparences. Ces élus nous disent qu’on paie moins d’impôts locaux à Trappes qu’ailleurs en se basant sur l’impôt local moyen par habitant. C’est oublier qu’à Trappes, il y a, en proportion, moins de gens qui paient les impôts locaux que dans d’autres villes ! Pour la taxe foncière par exemple, nous avons 27% de propriétaires contre 60% en moyenne dans les villes voisines comme Elancourt, Plaisir ou Montigny-le-Bretonneux. Cela signifie que le fardeau de l’impôt foncier est plus lourd sur leurs épaules, et donc que l’impôt réellement payé par ceux-là est beaucoup plus élevé qu’ailleurs ! En voulant sauver la face à tout prix, la municipalité finit, sans le faire exprès, par valider notre démonstration. Sur www.trappes-citoyens.fr, vous retrouverez le classement du taux de la taxe foncière établie par Le Parisien, qui nous met à la première place dans les Yvelines…

Qu’importent les chiffres ! Le Maire a diffusé – avec l’argent de vos impôts bien sûr ! – un tract dans toute la ville pour nous répondre et affirmer que vos impôts locaux n’augmenteront pas. Nous vous invitons simplement à comparer vos impôts locaux de cette année avec ceux de l’année précédente : vous verrez qui de la majorité municipale ou de l’opposition vous dit la vérité.