Blog

L’opposition municipale à Trappes dénonce la chasse aux sorcières menée par les équipes Hamon-Malandain contre les électeurs de l’opposition

Catégories : Actualités,Politique

COMMUNIQUE DE PRESSE

L’opposition municipale à Trappes dénonce la chasse aux sorcières menée par les équipes Hamon-Malandain contre les électeurs de l’opposition

Depuis les élections municipales du 23 et 30 mars 2014, qui ont permis l’émergence d’une nouvelle opposition municipale forte autour du groupe « Trappes Citoyens » et d’Othman Nasrou, nous avons eu les témoignages de plusieurs trappistes qui subissent des pressions en raison du soutien qu’ils nous ont apporté lors de ces élections.

Dans le monde associatif notamment, certains se voient menacer de perdre les locaux qui étaient jusque là mis à leur disposition tandis que d’autres sont poussés à démissionner du bureau de leur association pour que celle-ci puisse obtenir des subventions de la part de la municipalité. Dans les services municipaux, c’est un climat de pressions et d’intimidations qui prévaut. Plusieurs trappistes nous rapportent par ailleurs que leur soutien à l’opposition leur est explicitement reproché.

Ces méthodes sont immorales et illégales. Elles contreviennent aux principes élémentaires d’égalité de traitement entre les citoyens et de neutralité politique des collectivités territoriales. Elles confirment tout ce que nous avions dénoncé durant l’élection : le clientélisme, l’électoralisme, l’opacité dans la gestion des affaires publiques. L’excellent score de l’opposition municipale couplé à la perte de la communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines semble faire perdre tout sens de l’éthique à la majorité socialiste de Trappes.

Nous appelons le Maire Guy Malandain et surtout le ministre Benoit Hamon, nouvellement élu à Trappes avec ses proches, à faire cesser ces pratiques de la manière la plus ferme qui soit. Cette « chasse aux sorcières » dans la ville se fait aujourd’hui en leur nom : il leur appartient de faire respecter la démocratie et le pluralisme, en s’assurant que la gestion des affaires publiques de la ville se fasse en dehors des considérations partisanes. Le tiers des électeurs trappistes qui nous ont apporté leur soutien ont le droit au même respect et au même traitement que les autres. Nous y veillerons coûte que coûte.

Contact : Othman Nasrou
Président du groupe municipal d’opposition « Trappes Citoyens »
Conseiller communautaire de Saint-Quentin-en-Yvelines