Depuis l’élection municipale de 2014, Trappes Citoyens n’a cessé de dénoncer la politique fiscale de la majorité actuelle : une hausse de 10% de la taxe foncière en 2016 qui place Trappes avec un des plus hauts taux des Yvelines et des impôts dévoyés de leurs objectifs.

C’est plus d’1 million d’euros que la municipalité a prélevé en trop aux Trappistes sur les taxes d’enlèvement des ordures ménagères ! Une injustice que nous comptons réparer en mettant le maire face à ces responsabilités. Car en plus d’être injuste, ce prélèvement est illégal.

Après les nombreux soutiens que nous avons reçus de votre part en mars dernier lors de la création de l’Association des Contribuables de Trappes, nous venons désormais de faire parvenir au Maire une lettre lui demandant le remboursement de ces centaines d’euros prélevés en trop à chaque ménage de Trappes. La Direction générale des Finances Publiques est elle aussi informée de notre démarche.

Nous espérons que le Maire fera le nécessaire. Si ce n’est pas le cas, c’est un recours au tribunal que nous serons obligés de déposer à partir de septembre pour faire valoir les droits des Trappistes.

Vous pouvez consulter la lettre au maire:

Retrouvez également les articles concernant notre démarche paru dans le Parisien et dans les Nouvelles des Yvelines.