Blog

La vérité sur les impôts à Trappes : des impôts élevés et de plus en plus lourds !

Catégories : Actualités,Economie

Nous dénonçons depuis longtemps des impôts locaux trop élevés à Trappes, mais la municipalité actuelle et ses partisans remettent en question notre analyse. Il faut donc être rigoureux et crédible sur ce sujet. Voici quelques explications sur les différents chiffres ainsi que sur notre engagement de baisse de 10% des impôts locaux, de manière précise.

 

Nous parlons bien sûr ici des impôts locaux, taxe d’habitation et taxe foncière, perçus au profit des collectivités territoriales, et non de l’impôt sur le Revenu perçu au profit de l’Etat, même si celui-ci s’alourdit également d’année en année.

 

Oui, les impôts locaux à Trappes sont élevés et continuent d’augmenter !
En 2012, chaque habitant de Trappes paie en moyenne 493 € d’impôts locaux à la Commune, + 96 € d’impôts locaux à la CASQY, soit environ 2400 € / an pour une famille (couple avec deux enfants). C’est une moyenne, sachant qu’évidemment les propriétaires fonciers paient davantage, et les locataires moins.
Il est vrai que la Municipalité n’a pas voté d’augmentation des taux depuis plusieurs années. Elle n’en a pas eu besoin, car l’augmentation des bases taxées a largement dépassé l’inflation :  10% de plus entre 2009 et 2012 pour la seule Taxe d’Habitation.

 

Comment les bases taxées augmentent-elles ?
Pour partie grâce à un taux « d’inflation » fixé par l’Etat, et pour partie grâce à une réévaluation annuelle des valeurs du bâti, effectuée par une Commission Municipale des Impôts Locaux.
Il est donc facile pour une Municipalité d’afficher une absence de hausse de la fiscalité en ne modifiant pas les taux, alors qu’en parallèle elle ajustera à la hausse les bases d’imposition.
Par ailleurs il a suffi à la Municipalité « d’avancer masquée » en votant plutôt l’augmentation des taux au profit de la Communauté d’agglomération de Saint Quentin en Yvelines, dont fait partie la Commune de Trappes.
Ainsi, le taux de la Taxe d’Habitation cumulée Ville + Agglomération, pesant sur les habitants de Trappes, était en 2012 de 18,78%, soit 46% d’augmentation par rapport à 2008 !

 

En ce qui concernent les taxes foncières…
Le cumul des taux « Ville + agglomération » de la Taxe Foncière sur les terrains non bâtis a atteint en 2012, 142,84%, qui s’est traduit par une augmentation globale de cet impôt de +49% en considérant à la fois l’accroissement des taux et celui des bases imposables.
Pour la Taxe sur le Foncier Bâti, la progression très modérée des bases et la stabilité des taux ont fait que le produit de cet impôt est resté quasi stable pendant la dernière mandature. Il n’en reste pas moins qu’avec un produit de 9,4 millions d’euros, c’est l’impôt qui « rapporte » le plus à la Ville, alors que, chacun le sait, la part des propriétaires à Trappes est très faible par rapport à celle des locataires. Il faut souligner le niveau du taux, très élevé, à 23%, ainsi que la base taxable : exprimée en montant par habitant, elle est supérieure de 14% à la moyenne de la strate, ce qui démontre bien que la valeur des bâtiments est surévaluée. De même, en comparant le poids par habitant de cet impôt foncier, soit 324 € / habitant (bébé compris !), on s’aperçoit qu’il est très largement supérieur à celui de communes réputées « riches », telles que Versailles (266€/habitant) ou d’autres communes telles que La Verrière où il est inférieur de moitié (159€/habitant !).

taxe-fonciere

La promesse d’une réduction de 10% des impôts locaux est-elle réaliste ?
Cette réduction de 10% des impôts locaux représentera, sur le Budget Ville, un manque à gagner d’environ 1 million et demi d’euros. Cela peut paraître significatif mais, au regard des 68 millions du Budget annuel de la Ville, c’est peu. Économiser 1,5 million sur les dépenses de la Ville, oui, cela paraît tout à fait faisable grâce à une meilleure utilisation des ressources municipales, d’autant plus que l’année 2012 s’est soldée par un excédent de 6,5 millions d’€.

16 Responses to "La vérité sur les impôts à Trappes : des impôts élevés et de plus en plus lourds !"

  1. Stéphane Dumouchy
    Stéphane Dumouchy Posté le 28 février 2014 à 12 h 55 min

    Une idée courante voudrait que l’on paye beaucoup d’ impôts locaux à Trappes à cause des populations les plus modestes. Pourtant notre Ville enregistre un excédent d’ exploitation important. N’ est-ce pas la démonstration que la richesse de la ville ne profite à aucun de ses habitants qu’il soit propriétaire ou locataire ?

  2. Kamal BENMAROUF
    Kamal BENMAROUF Posté le 28 février 2014 à 13 h 19 min

    On attend avec impatience les injures et procès d’intention habituels du GPD, le Grand Professeur Diakité.

    Il va sans doute nous expliquer qu’il ne s’agit que d’une avalanche de chiffres sans fondement, issue de la rhétorique oiseuse dispensée dans des pseudo-écoles à fric, genre HEC (au hasard), alors que de VRAIS économistes, eux issus de VRAIES grandes universités, genre Paris-Dauphine (toujours au hasard), auraient abouti à des conclusions exactement inverses et ainsi prouvé l’immensité du génie fiscal de Guy Ier de Trappes et Yvelines réunis.

    Ensuite, le GPD nous expliquera certainement que, derrière cette honteuse manipulation des chiffres, se cache évidemment la très insidieuse entreprise de déstabilisation menée par Jean-François COPÉ, dont il faut dire qu’il est roumain pour ne pas dire qu’il est juif (le GPD n’ayant pas le courage de Dieudonné).
    Le président de l’UMP n’a de cesse de traquer les nègres dans toutes le villes de France, surtout si de tels nègres sont plus instruits que lui (au premier rang, le GPD lui-même, bien entendu, phénix économique de Trappes-en-Yvelines-en-Hémisphère-Nord-en-Voie-Lactée).

    Il faut le dire, le GPD est le seul être suffisamment érudit dans Trappes voire dans la Galaxie pour avoir compris l’opération dite du « pain au chocolat », de Jean-François COPÉ, qui ne vise ni plus ni moins qu’à asseoir le sionisme international à Trappes par l’entremise d’idiots utiles bougnoulesques du genre d’Othman Nasrou ou de moi-même.
    Othman Nasrou s’est-il toujours déclaré hostile à Jean-François COPÉ, même du temps où il côtoyait l’UMP ? Il ment, c’est bien évident ! Et le simple fait que le GPD, bardé de sa sainte auréole dauphinoise, l’affirme, vaut condamnation à la « guillotine », comme le GPD l’explique lui-même en commentaire à l’article précédent (allez donc voir !).

    En fait, en plus de disposer d’une immense qualification intellectuelle, lui le nègre supérieur à tous les toubabs, le GPD recèle d’évidents pouvoirs parapsychiques qui lui permettent instantanément de déceler qui ment ou non. Il sonde dans les cœurs et les reins.
    Rappelez-vous, c’est à lui que nous devons de savoir que, en réalité, Jean-Pierre Raffarin est un violeur d’enfants sévissant dans tout le Poitou et que Jean-Louis Borloo aime se faire sodomiser par des homards tous les matins. Dans quel monde vit-on !

    On ne peut rien cacher au GPD. Il voit tout, il entend tout, il sait tout… Il me fait diablement penser à quelqu’un… « Diablement » n’est peut-être pas le terme le plus approprié…

  3. Kamal BENMAROUF
    Kamal BENMAROUF Posté le 28 février 2014 à 13 h 19 min

    Bravo Stéphane !

  4. Kamal BENMAROUF
    Kamal BENMAROUF Posté le 28 février 2014 à 13 h 25 min

    Au temps pour moi, dans son commentaire au précédent article, le GPD ne parle pas de « guillotine » mais d’ « échafaud ».
    Monumentale diffamation de ma part ! Que le GPD me foudroie instantanément de toute son intellectuelle divinité !

  5. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 28 février 2014 à 20 h 42 min

    M. Benmarouf je vous dit haut et fort, le chien aboie et la caravane passe. Allez donc prendre des grains d’ellébore, cela vous fera du bien.
    M. Thiémoko DIAKITE

  6. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 28 février 2014 à 20 h 43 min

    dis au lieu de dit

  7. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 1 mars 2014 à 2 h 38 min

    M. Othman votre éditeur de texte est illisible, demandez à votre webmaster de vous concevoir un WYS WYG (what you see, what you get). Quand on rédige un texte à partir du masque de saisie, on voit à peine ce que l’on a tapé. Ce n’est que quand on clique sur « laisser un commentaire » qu’on a le texte en grandeur nature avec des erreurs que le rédacteur aurait pu rectifier, s’il en avait un aperçu clair. C’est bien pour cela que je suis sans cesse entrain de procéder à des corrections. C’est pénible! Vous me rétorquerez en disant qu’il faut taper son texte à l’aide d’un autre outil et faire du copier coller, mais c’est oublier que certaines réponses méritent une réaction séance tenante et non de façon différée. Enfin c’est votre plate forme et comme on le dit en ancien français « fay ce que voudras ».

  8. Kamal BENMAROUF
    Kamal BENMAROUF Posté le 1 mars 2014 à 14 h 22 min

    (Extrait de l’article « Hellébore » sur Wikipedia)
    « Le mot Hellébore provient du grec Helleboros ; certaines espèces étaient employées autrefois en médecine comme PURGATIF ; dans l’Antiquité, on croyait les hellébores propres à guérir la FOLIE et la Mélancolie. »

    Immense GPD, j’ai compris votre enseignement : je suis constipé et fou !
    Ah, j’admire votre sens aiguisé du débat et de la finesse.
    Merci de cette leçon, merci GPD !!!

  9. Kamal BENMAROUF
    Kamal BENMAROUF Posté le 1 mars 2014 à 14 h 26 min

    Ben oui, Othman, tu ne comprends rien à l’informatique !
    Normal, tu sors de cette école de fils à papas lobotomisés qu’est HEC, alors que le GPD, lui, sort de l’université d’élite Paris-Dauphine, d’où proviennent les plus grands cerveaux de la Voix Lactée, en toute modestie, car le GPD est un maître de l’humilité intergalactique (au minimum).

  10. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 1 mars 2014 à 14 h 51 min

    Encore une fois M. Benmarouf suivez ma prescription, elle vous évitera vos sorties intempestives propres aux malades mentaux. Autant le fou était intéressant dans la littérature jadis, autant il est gênant de nos jours. Qui se sent morveux se mouche !

  11. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 1 mars 2014 à 15 h 44 min

    Je rajoute une coche pour rendre encore plus fou M. Benmarouf. En l’espèce, tout comme Friedrich Wilhelm Nietzsche philosophe allemand disait par rapport à l’art, je reprends en disant: « Malandain rien que Malandain pour ne point mourir de vérité sur Trappes ».
    Je trouve regrettable que la relève soit hypothétique. M. Malandain à lui seul incarne une leçon de vie, un homme de synthèse. Au delà des clivages complexes sur la ville, l’homme trouve le socle commun autour la république. A mon sens il le doit à son cercle familial car l’école à elle seule ne suffit pour intégrer des valeurs. L’école à beau vous inculquer des valeurs citoyennes, sans un environnement familial apte à systématiser les dites valeurs au quotidien, vous restez comme le dit François Rabelais un puits de sciences, qui fait becquée les choses sans en faire sien.
    Eu égard à ces remarques ci-dessus, je dis à mon tour merci et mes feux parents. Car il est n’eût été leur contribution dans mon éducation, il y a fort à parier que je finisse comme certains. Je persiste à croire que la science, la connaissance, le pouvoir doivent se greffer sur le « surmoi » c’est à dire l’éducation familiale. A défaut on perd la tête à coup sûr ! A nouveau merci à mon Papa et à ma maman !

  12. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 1 mars 2014 à 15 h 47 min

    Car n’eût été au lieu de il est n’eût été

  13. Kamal BENMAROUF
    Kamal BENMAROUF Posté le 1 mars 2014 à 16 h 55 min

    Ah, Grand Professeur Diakité !
    Benmarouf (moi) ? Un fou, et puis c’est tout !
    Malandain ? Un seigneur, c’est évident !
    On ne peut rêver exposé politique plus pertinent !
    Merci GPD !!!

  14. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 1 mars 2014 à 23 h 35 min

    On ne peut rien vous cacher, M. Benmarouf vous êtes très intelligent pour avoir trouvé l’évidence ! Quel engin ! Ma seule inquiétude pour M. Malandain c’est que dans son navire en direction de la mairie de Trappes en 2014, il est disposé des balourds, qui à la moindre tempêtes peut comporter une issue fatale. Désormais je ne compte que sur ses habitudes de capitaine de la marine pour mener à bon port son équipage.

  15. Stéphane Dumouchy
    Stéphane Dumouchy Posté le 3 mars 2014 à 12 h 28 min

    Cher Monsieur Thièmoko, moi qui suis par demi de sang Normand, je peux vous assurer que Guy Malandain n’a pas le pied marin. Ses ancêtres sont chartiers ou pour laisser quelques espoirs à sa capacité de soutenir la langue de Molière , voituriers. Certes, cela peut tanguer quand on prend diligence et le mal de mer s’attrape alors en pleine terre ! Entre deux nausée on peut avoir la lucidité de voir Guy Malandain en cocher au slogan de campagne des plus approprié : « hue cocotte, hue ! »

  16. Kamal BENMAROUF
    Kamal BENMAROUF Posté le 3 mars 2014 à 23 h 38 min

    Pour aller dans le sens de Stéphane, lisons donc « les sabots » de Maupassant !

    Ah, cher GPD ! Je suis à la fois fou et intelligent… Comment vous dire…
    On m’a souvent demandé comment je peux être aussi intelligent et aussi idiot à la fois.
    Peut-être chacun d’entre nous a deux personnalités. Moi comme vous 😉

    L’attelage de monsieur Malandain a toujours été fait de bric et de broc (2001, 2008, 2014).
    Comme tout chefaillon, il organise la médiocrité autour de lui afin de ne jamais avoir à partager ni le pouvoir ni les honneurs.

    Tout comme moi, cher GPD, vous êtes un personnage double.
    Aussi curieux que cela puisse paraître, j’éprouve une véritable admiration pour vos compétences intellectuelles.
    Vous êtes un intellectuel brillant, je le sais, mais on ne peut le mesurer que lorsque vous décidez de ne pas vous laisser aveugler par une passion aussi dévorante que destructrice.

    Comment vous dire… C’est parce que je vous admire que je suis intraitable avec vous. « Qui aime bien châtie bien ».
    Vous ne méritez pas de vous comporter de manière aussi enragée et stérile.
    Je vous connais suffisamment pour savoir que vous valez bien mieux que cela.

    Vous avez toutes les qualités pour enseigner à tous les enfants des cités, et à tous les autres, que rien ne vaut l’exigence de l’excellence intellectuelle et l’argumentation éclairée en raison.
    De grâce, je n’ai rien contre vous. J’enrage de voir que votre reconnaissance à l’endroit du maire actuel, parfaitement légitime, vous fait perdre le sens de la mesure.
    Vous ne méritez pas cela.

    Vous hurlez à nos amis communs que je suis un malade mental.
    Ne tombez pas dans ce travers grotesque, que le maire actuel n’a jamais cessé d’user contre moi.
    Vous ne méritez pas de vous salir à ce point.

    Je n’éprouve aucune haine envers vous, juste une immense tristesse.
    Oui, la politique peut rendre fou et je l’affirme en pleine connaissance de cause.
    Seule l’affection de mes proches, parents et amis, m’empêche encore de sombrer. Pour combien de temps ?
    S’il te plaît, Thiémoko, ne t’engage pas dans une voie qui a manqué de me détruire et qui me menace lourdement encore. Je t’en conjure.