Blog

Jeudi 6 février à 19h30 – Réunion publique « Ecole : faisons réussir chacun de nos enfants ! »

Catégories : Actualités,Ecole

Jeudi soir à 19h30 à la salle Moret – Maison des familles (rue Jean Zay, voir le plan), nous organisons une réunion publique :

« Ecole : faisons réussir chacun de nos enfants ! »

Vous savez que la réussite scolaire est l’une de nos priorités. Ce sera pour nous l’occasion de présenter nos propositions pour l’Ecole à Trappes.

7337159-0

2 Responses to "Jeudi 6 février à 19h30 – Réunion publique « Ecole : faisons réussir chacun de nos enfants ! »"

  1. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 6 février 2014 à 20 h 09 min

    A quoi bon de faire réussir les trappistes si des français blancs, chrétiens et venus d’ailleurs (Roumanie, Hongrie…) peuvent occuper des postes sans aucun diplôme ! Il faut remettre en place au préalable le socle commun qui a fondé la France, à défaut votre action c’est de l’eau sur les plumes d’un canard ! La France est certes blanche et chrétienne mais avec des valeurs humaines, alors que les néo français venus d’ailleurs (Roumanie, Hongrie..) ont importé de leur pays d’origine leur tradition de voyous, mafieux comme l’a dit à juste titre Fillon parlant de Copé.

  2. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 7 février 2014 à 6 h 14 min

    La sainte alliance Walls-Finkielkraut le 06/02/2014 dans l’émission France 2 « des paroles et des actes » m’a troublé à plus d’un titre.
    En effet le projet du gouvernement visant à faire connaitre les grands hommes et femmes issus de l’immigration qui sont une partie intégrante de l’histoire de France occultée a été fustigé comme d’habitude par le philosophe ethnique M. Alain Finkielkraut.
    Ce rejet de M. Finkielkraut ne me surprend pas car tous les écrits de ce philosophe ont une connotation Israëlite. Je le dis sans crainte du terrorisme intellectuel.
    Pour M. Finkielkraut, nous devons tous entré dans le moule france au lieu de chercher à mettre l’accent sur des spécificités au risque de déranger le pacte national. A ces propos je dis oui si ce pacte n’était pas déjà l’œuvre cachée des blancs, chrétiens et venus d’ailleurs qui phagocytent la France.
    L’inexactitude voire l’omission volontaire de ce philosophe c’est d’occulter à dessein que ce moule france dont il parle et que moi je rejette de toutes mes forces c’est qu’il est différent du moule originel !
    Tant que c’est le moule France qui n’a pas été redimensionné par les blancs, chrétiens et venus d’ailleurs, je dis oui « mille fois ». A l’inverse me fondre dans un moule redessiné par des Hommes politique comme M. Copé, dans son livre intitulé « manifeste pour une france décomplexée » titre auquel j’ajouterai volontiers « et sans vergogne », je dis non !
    Ce livre est un pamphlet pour une droitisation sans vergogne quand on sait que les aïeuls de ce Monsieur qui nous insulte aujourd’hui sont venus s’installer en france pour picorer nos grains en parfaits oiseaux migrateurs quand nos pays servaient de réservoir de matières premières à la France.
    Mais aussi ce Monsieur qui force les traits oublie que le 04/04/1792 quand les habitants des 4 communes du sénégal accédaient à la citoyenneté Française, aucun des membres de sa famille n’était dans l’hexagone.
    Enfin ce Monsieur pourfendeur des Africains oublie également que ce sont les tirailleurs sénégalais au côté des alliés qui les tiré du joug de leurs bourreaux il y a peine un siècle.
    Voyez-vous pour ma part que ces rappels historiques méritent leur pesant d’or. Ce que refuse M. Finkielkraut. On ne peut pas confectionner un moule à l’image de son pays d’origine qui n’a rien à voir avec la culture française et demander à des gens de se fondre dans ce moule préfabriqué avec l’aide des acteurs étrangers à la france.
    C’est là que réside le rejet, le refus et l’aversion des français à cette velléité réformiste aujourd’hui.
    Si nous voulons une France apaisée, il faut revenir au fondamentaux, la France originelle où la réflexion et la mise en œuvre sont le résultat d’une « co-construction ».
    A défaut de revenir au moule originel France, croyez moi nous contesterons jusqu’à notre dernier souffle, le moule déformé que nous proposent les acteurs sociaux occultes, imbus de culture étrangère et tapis dans les instances de décisions françaises. Ceci sans que cela puisse être exploité à des fins d’antisémitisme comme certains sont prompts à le faire à tout bout de champ.
    M. Thiémoko DIAKITE
    3, Allée des Ecrivains
    78190 Trappes