A trois jours du second tour des élections régionales, le Maire de Trappes vient de faire distribuer un courrier dans lequel il appelle à voter pour le Parti Socialiste, en utilisant notamment l’argument du “dossier de la RN10”, dont la réalisation serait menacée en cas de défaite des socialistes dimanche.

Parce qu’ils n’ont pas la mémoire courte, les trappistes ne peuvent pas être dupes : cet argument leur est servi à la veille de chaque élection. Souvenons-nous : à la veille des élections départementales de mars 2015, M. Malandain avait fait distribuer un courrier similaire. Fin 2013, à l’approche des élections municipales de 2014, il avait même annoncé que le projet était acquis. En réalité, à chaque élection, le dossier de la RN10 est instrumentalisé pour faire voter les trappistes…

L’argument est d’autant plus mensonger que Valérie Pécresse n’est absolument pas opposée au projet et ne l’a jamais été : le projet d’enfouissement de la RN10 figure noir sur blanc dans son programme. Dans la mesure où le contournement de l’A12 en-dehors de Trappes a été enterré, on comprend qu’il ait besoin d’un bouc-émissaire. On constatera en tout cas que 17 ans de mainmise socialiste sur la Région Ile-de-France n’ont pas fait avancer ce projet…

La vraie question est la suivante : combien de fois les trappistes vont-ils tomber dans le panneau de ces vieilles ficelles de la majorité municipale ? Combien de fois vont-ils faire confiance à des gens qui leur mentent et ne font rien une fois élus ? Comment peuvent-ils encore voter pour les socialistes, qui n’ont aucune sincérité ni aucune efficacité ?

Gaspillages clientélisme, opacité, déni de la réalité, insécurité, matraquage fiscal… Les socialistes ne nous épargnent rien, ni sur le plan national, ni sur le plan local. Après 17 ans de gestion socialiste de la Région Ile-de-France, il est essentiel de faire barrage à l’élection de M. Bartolone, l’ancien patron de la Seine-Saint-Denis. Le Front National ne peut pas gagner cette élection, et c’est heureux. Il n’y a donc qu’un bulletin de vote pour battre les socialistes, c’est celui de Valérie Pécresse, que les trappistes connaissent, qui est une vraie républicaine et qui s’est engagée à se consacrer à l’Ile-de-France, sans aucun cumul.

Trappistes, ce dimanche, faisons barrage au candidat socialiste Claude Bartolone !