photo-citerne Depuis mercredi, les habitants du square Maurice Thorez connaissent une situation aussi scandaleuse qu’inédite : plus d’eau courante dans les 250 logements ! Le bailleur social Valophis n’en est pas à ses premiers manquements, mais là, la situation est réellement intenable pour les 800 habitants du square.

 Il est essentiel que le groupe Valophis prenne ses responsabilités dans cette affaire et soit désormais encadré dans le rôle qui est le sien. On ne peut plus tolérer à Trappes un bailleur social qui n’a plus de social que le nom !

 Nous lançons un appel pour que :

 – les réparations soient effectuées dans les plus brefs délais ;

 – les habitants du square Maurice Thorez soient indemnisés du préjudice ;

 – une commission Logement soit constituée, avec les habitants, notamment pour encadrer davantage le rôle prépondérant des bailleurs sociaux de la ville.