je-suis-charlie-hebdo-gepaComme tous les concitoyens de notre pays, les habitants de Trappes sont meurtris par l’attentat contre Charlie Hebdo. Nous voulons par ces mots nous joindre à eux pour exprimer notre plus grande tristesse devant les actes de terreur qui voudraient faire régner la force contre la liberté de la presse, de conscience et d’opinion.

Le combat pour l’humanité prend tout son sens sous le joug de la barbarie.