En 2013, nous avons démontré concrètement que nous sommes en capacité d’agir. En pleine campagne électorale, prenons un moment pour revenir sur l’année dernière, une année d’actions de Trappes Citoyens au service des trappistes !

IMG_0393

Pour favoriser l’emploi et l’entrepreneuriat, nous avons lancé un appel à projet permettant aux Trappistes porteurs de projet de participer à un séminaire de formation à HEC. Parallèlement, nous avons accompagné plusieurs créateurs d’entreprises dans leurs démarches. A l’écoute de vos préoccupations et de vos interrogations, nous avons également organisé une table ronde sur le «développement économique, les commerces et l’emploi».

Ayant à cœur la réussite scolaire des enfants de Trappes, nous avons soutenu les familles et associations de parents d’élèves et mis en place différentes actions contre la mise en place de la réforme des rythmes scolaires dans les écoles de Trappes dès la rentrée 2013. Nous avons également petition-marchedénoncé le coût exorbitant de la mise en place de cette réforme et la mauvaise foi de l’exécutif municipal dans le chiffrage du coût réel de son application. Nous avons également organisé une table ronde «école et parentalité à Trappes», durant laquelle nous nous sommes engagés à suspendre l’application de cette réforme pour la remettre à plat et à redéployer les budgets mobilisés vers la réussite scolaire effective, des outils pédagogiques modernes, un meilleur accompagnement des parents et des enfants et la mise en œuvre d’une commission citoyenne pour le projet pédagogique de la ville.

En Juillet 2013, nous nous sommes mobilisés pour appeler au calme et défendre l’image de Trappes sur les médias nationaux. Pour répondre durablement aux problèmes connus par les Trappistes, nous avons proposé de redéfinir les priorités de la Police Municipale pour la rendre au service des habitants, de leur tranquillité.

illustrationEnfin, pour que les Trappistes puissent s’exprimer sur les problèmes qu’ils connaissent au quotidien, nous avons lancé la Trappes-Map, un outil original permettant de signaler en ligne les problèmes rencontrés.

Pour le logement, nous avons soutenu les locataires de Maurice Thorez lors de la coupure de longue durée de la fourniture en eau courante dans plus de 250 logements. Nous nous sommes mobilisés pour défendre les locataires et obtenir la régularisation rapide de la situation et l’indemnisation du préjudice.

Face aux abus des différents bailleurs sociaux, nous avons lancé dès Août une cellule d’aide juridique destinée aux locataires ne parvenant plus à se faire entendre par leurs bailleurs sociaux.

Lors de la surfacturation par VALOPHIS SAREPA de mètres cubes d’eau visiblement non consommés par les locataires, nous nous sommes également mobilisés et avons fait pression sur le bailleur.

De même, pour les locataires du square Jules Védrines géré par le groupe EFIDIS, nous avons rappelé au bailleur ses obligations !Selection

Tout au long de l’année, nous sommes allés à la rencontre des locataires des différents squares pour faire un état des lieux des problématiques rencontrées.

Enfin, nous avons organisé une table ronde des locataires avec Benoist APPARU, ancien Ministre du Logement, venu constater la situation du logement social à Trappes.

Emploi, réussite éducative, sécurité, logements, … Face au silence coupable de l’équipe municipale actuelle, Trappes Citoyens agit et s’engage au quotidien pour les Trappistes !