Blog

Bref retour sur une année 2013 en action au service des trappistes

Catégories : Actualités,Politique

En 2013, nous avons démontré concrètement que nous sommes en capacité d’agir. En pleine campagne électorale, prenons un moment pour revenir sur l’année dernière, une année d’actions de Trappes Citoyens au service des trappistes !

IMG_0393

Pour favoriser l’emploi et l’entrepreneuriat, nous avons lancé un appel à projet permettant aux Trappistes porteurs de projet de participer à un séminaire de formation à HEC. Parallèlement, nous avons accompagné plusieurs créateurs d’entreprises dans leurs démarches. A l’écoute de vos préoccupations et de vos interrogations, nous avons également organisé une table ronde sur le «développement économique, les commerces et l’emploi».

Ayant à cœur la réussite scolaire des enfants de Trappes, nous avons soutenu les familles et associations de parents d’élèves et mis en place différentes actions contre la mise en place de la réforme des rythmes scolaires dans les écoles de Trappes dès la rentrée 2013. Nous avons également petition-marchedénoncé le coût exorbitant de la mise en place de cette réforme et la mauvaise foi de l’exécutif municipal dans le chiffrage du coût réel de son application. Nous avons également organisé une table ronde «école et parentalité à Trappes», durant laquelle nous nous sommes engagés à suspendre l’application de cette réforme pour la remettre à plat et à redéployer les budgets mobilisés vers la réussite scolaire effective, des outils pédagogiques modernes, un meilleur accompagnement des parents et des enfants et la mise en œuvre d’une commission citoyenne pour le projet pédagogique de la ville.

En Juillet 2013, nous nous sommes mobilisés pour appeler au calme et défendre l’image de Trappes sur les médias nationaux. Pour répondre durablement aux problèmes connus par les Trappistes, nous avons proposé de redéfinir les priorités de la Police Municipale pour la rendre au service des habitants, de leur tranquillité.

illustrationEnfin, pour que les Trappistes puissent s’exprimer sur les problèmes qu’ils connaissent au quotidien, nous avons lancé la Trappes-Map, un outil original permettant de signaler en ligne les problèmes rencontrés.

Pour le logement, nous avons soutenu les locataires de Maurice Thorez lors de la coupure de longue durée de la fourniture en eau courante dans plus de 250 logements. Nous nous sommes mobilisés pour défendre les locataires et obtenir la régularisation rapide de la situation et l’indemnisation du préjudice.

Face aux abus des différents bailleurs sociaux, nous avons lancé dès Août une cellule d’aide juridique destinée aux locataires ne parvenant plus à se faire entendre par leurs bailleurs sociaux.

Lors de la surfacturation par VALOPHIS SAREPA de mètres cubes d’eau visiblement non consommés par les locataires, nous nous sommes également mobilisés et avons fait pression sur le bailleur.

De même, pour les locataires du square Jules Védrines géré par le groupe EFIDIS, nous avons rappelé au bailleur ses obligations !Selection

Tout au long de l’année, nous sommes allés à la rencontre des locataires des différents squares pour faire un état des lieux des problématiques rencontrées.

Enfin, nous avons organisé une table ronde des locataires avec Benoist APPARU, ancien Ministre du Logement, venu constater la situation du logement social à Trappes.

Emploi, réussite éducative, sécurité, logements, … Face au silence coupable de l’équipe municipale actuelle, Trappes Citoyens agit et s’engage au quotidien pour les Trappistes !

4 Responses to "Bref retour sur une année 2013 en action au service des trappistes"

  1. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 25 février 2014 à 21 h 26 min

    J’espère seulement que les trappistes quoique réduit à des homo faber se souviendront que Copé le gros menteur avait dit « qu’un jeune Français s’est fait arrcher son pain au chocolat en pleine cour de récréation au mois de ramadan ». Le fieffé menteur avait oublié que le ramadan s’est déroulé au mois d’août période où il n’ y avait pas école. Qui vole un œuf volera un bœuf, alors s’il a été capable de bassesse à un petit niveau il en sera capable à un niveau plus élevé. A cet effet je ne souhait pas aux Trappistes d’être dirigés par une équipe de conteurs de fables de surcroit venus d’ailleurs.
    M. Othman si ramage se rapporte à votre plumage vous serez le phénix de Trappes, malheureusement votre appartenance à l’équipe de Copé qui est un mafieux dixit Fillon vous enlève tout crédit. Moi j’ai appartenu à l’UMP sous Chirac et depuis l’avènement depuis le plébiscite en faveur du gros hypocrite et nullard de Sarkozy, j’ai jeté l’éponge. Il n’est pas exclu du reste que le médiocre de Sarkozy dont le discours est limité à deux dimensions revienne, car les socialistes sont entrain de creuser leur propre tombe avec le clientélisme.

  2. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 25 février 2014 à 21 h 29 min

    Lire arracher au lieu de arrcher
    Lire souhaite au lieu de souhait

  3. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 25 février 2014 à 22 h 10 min

    Outre le mensonge de Copé concernant son histoire de pain au chocolat, il se spécialise de façon éhontée sur le racisme anti blanc. A propos je précise que pour moi tout ce qui brille n’est pas or ! Donc les Blancs et chrétiens venus d’ailleurs qui se veulent plus royalistes que le roi, doivent comprendre que je fais une dichotomie entre les blancs de france avec qui j’ai un destin commun depuis 01/04/1792 date à laquelle les populations des 4 communes (Dakar, St Louis, Rufisque et Gorée) ont accédaient à la citoyenneté Française et les pigeons voyageurs venus picorer mes grains quand mon pays servait de réservoirs de matières premières à la France. C’est dire que l’amalgame de Copé ne fonctionnera pas. En effet je le dis haut et fort, tous les Blancs et chrétiens venus d’ailleurs qui veulent faire du trafique d’influence en ce fondant dans le moule du Blanc, notamment ceux qui veulent faire carrière politique sur le dos des Noirs, je les invite à repartir dans leur pays de merde d’où ils viennent. La France est la nôtre même si une bande d’hypocrites laissent faire ces escrocs de la politique qui veulent nous rendre la aimés. Qu’ils aillent se faire foutre hors des frontières d’où ils étaient planqués au moment de la libération.

  4. Diakité Thiémoko
    Diakité Thiémoko Posté le 26 février 2014 à 13 h 05 min

    Lire mal aimés au lieu la aimés
    C’est honteux de laisser faire des gens qui font une carrière politique sur le dos des gens qui n’ont pas coûté un centime à la France. Au contraire à qui la France doit beaucoup. Les responsables c’est la presse qui est phagocytée et les hommes politique dont beaucoup n’ont plus de couilles pour défendre, même ceux qui les ont mis au pouvoir. Quels ingrats et indignes !